La roue tourne…

Depuis la dernière prise de sang je n’ai rien ecrit…

Parce que tout va bien, je me suis dit que j’aurai bien le temps de vous raconter et finalement le temps passe bien plus vite que je ne l’aurai pensé.

J’en suis à 10 SA+4.

Le 17 décembre dernier avait lieu l’écho avec Hope et nous l’avons vu cette petite chose projetée sur grand écran. Nous avons entendu son cœur. Tout paraissait tellement irréel. J’ai bien vu que Hope guettait nos réactions, il n’y en a pas vraiment eu…

On était plus dans « Bon ok ça c’est fait, mais rien est gagné je le sais bien ».

Il y a eu bien plus d’émotion avec le résultat de la PDS et le soir même les nausées et vomissements sont apparus, pour ne plus me quitter.

Je suis également allée voir mon médecin traitant (pas très compréhensive sur notre séjour en Espagne pour bénéficier du DPI. C’est le genre de personne qui aime bien faire la morale « si on ne le fait pas en France c’est qu’il y a une bonne raison!!! » Je l’avais très mal pris mais elle nous a quand même fait nos arrêts pour nous permettre d’y aller sereinement.)

Donc lors de ce rdv elle nous parle de la trisomie 21 et de savoir si, au cas où, on souhaitait faire l’amiosynthese, en précisant que si on ne voulait pas ça ne servait à rien de faire les examens préalables.

Hope nous avait mis en garde sur ce point. De leur rappeler qu’on avait bénéficié d’un DPI et de ne pas nous prendre la tête avec l’amiosynthese.

De là mon médecin me répond, « ah mais madame en France, on ne pratique pas l’eugenisme! » Oui sauf que nous sommes allés en Espagne…

(Je rêve, ou elle me compare à un nazi?! J’ai eu envie de la gifler!).

Je l’ai revu hier pour un examen général et lui ai confirmé qu’on était prêt à faire l’amiosynthese si nécessaire (comme l’a dit Mamour ça coûte rien de lui dire oui et de se raviser ensuite).

En parallèle, j’ai contacté IVI qui m’a conformé que la T21 etait bien testee lors du DPI. L’Espagne pratique l’eugenisme!!!

Je ne lui en ai pas reparlé, c’est un sujet sur lequel nous ne sommes pas d’accord, j’ai donc préféré éviter le sujet…

J’ai eu une petite inquiétude ce week, plus de nausées pendant 3 jours, j’ai googlelisé tout et n’importe quoi, mais dimanche soir nausées et vomissements +++ , tout va bien!

Hope a demandé à ce qu’on s’inscrive dans une maternité de niveau 3 (dans l’Essonne il n’y en a qu’une donc c’est vite vu) et compte tenu de la malformation utérine, si ça tient jusqu’à juin c’est bien. Elle m’a fait un peu flipper quand même la DPA est au 9 août…

L’écho des 12SA est prévue le 22 janvier avec qqun conseillé par Hope. Là encore, elle ne voulait pas qu’on aille n’importe où.

Tout semble aller pour le mieux, nous avons commencé à parler des prénoms, sujet qui avait disparu de nos conversation depuis des années…

La roue a commencé à tourner mais il y a quand même un tour complet à faire…

Je vous embrasse fort et vous souhaite bien sûr le meilleur.

♥️♥️♥️

Publicités

2047

C’est le 3ème et dernier taux 2047. Ils sont bons, ils montent vite, il n’y a pas grand chose de plus à ajouter, tout va bien.

Un début de grossesse serein.

L’échographie est prévue le 17 décembre, si tout va bien nous pourrons passer les fêtes de fin d’année avec des étoiles plein les yeux, sinon ce sera cigogne farcie aux marrons…

Je n’imagine pas un seul instant que la vie puisse me jouer encore un mauvais tour. J’espère que je ne suis pas trop naïve…

2018 ne finira peut-être pas comme elle a commencé

J’avais un pied dedans et je suis maintenant assise sur un strapontin…

Le taux est passé de 112 à 700 en 4 jours, j’attends l’appel du secrétariat de Hope, mais il semblerait que tout aille bien…

Je suis encore toute tremblante, j’attends ma place assise définitive prêt de la fenêtre pour pouvoir apprécier ce voyage d’une vie!

Merci infiniment pour vos gentils messages et ces années de soutien, ce n’est que le début et je vais me permettre d’abuser mais j’aurai encore besoin de vous!

Il y a des jours comme ça…

J’ai tant de fois imaginé cet instant…

Tant de fois j’y ai cru, tant de fois j’ai pensé que cette fois serait la bonne…

Tant de fois la chance m’a tourné le dos et 2018 aurait pu être l’année la plus difficile, celle qui m’a fait le plus souffrir, celle où j’ai bien cru que le destin voulait m’achever avec tant de naissances dans la famille très proche. Cette année où je me suis dis qu’il y avait un train à prendre et que je l’avais manqué (encore…).

Pourtant, le destin m’a cette fois envoyé des signes… Je les ai bien vu, mais l’expérience m’a appris à relativiser et envisager le pire.

Nous sommes le 23 novembre une bonne date pour boucler la boucle et mettre un terme 8,5 ans de galère. Quand j’ai pris connaissance de cette date, je me suis dit « ça fera 1 an que j’ai rencontré Hope »…

Un soir allongée dans le canapé avec mon toutou d’amour, une vive douleur dans l’utérus. Suis-je revenue d’Espagne avec enfin un passager clandestin?

Hier une envie d’écouter du Cabrel (j’aime bien, mais je n’écoute pas plus que ça) Ce matin en prenant la voiture pour aller au labo, 1ère chanson qui passe, Cabrel!

Tout ça pour vous dire qu’il y a un taux, à 112 si je veux être précise. J’ai bien envie de vous dire que je suis enceinte…

La première accroche de ma vie, je suis soulagée, je serai contente plus tard…

Ce que la vie nous a refusé jusque là, les médecins nous l’ont donné. Un an de préparation pour remettre de l’ordre dans mon utérus et arriver à ce jour. J’ai enfin un ticket pour monter dans le train, il est à l’approche, je le vois et pour une fois il semblerait que je sois à l’heure. 

Pourvu que ça dure.

Pourvu que…

Notre aller/retour en Espagne c’est bien passé. Le transfert a eu lieu le 14 novembre d’un beau J5. Grâce aux différents examens prescrits par Hope, le Doc a trouvé le bon cathéter et le chemin de mon utérus sans encombre et sans douleur pour moi.

Qu’est ce que je suis bon aujourd’hui! (La phrase de ce jour :))

Le Dr G. un homme d’expérience qui avait regardé mon dossier (le minimum vous allez me dire), et avec de l’humour pour détendre l’atmosphère.

J’espérai partir avec une photo de mon embryon… c’est con mais j’ai été un peu déçue.

Hope a prescrit la prise de sang 9 jours après le transfert, donc sauf erreur de ma part prise de sang à faire demain, 23 novembre.

Ce 23 novembre 2018, une date symbolique, je pense l’avoir déjà dit mais ça fera un an jour pour jour que j’ai rencontré Hope, ce serait une belle façon de boucler la boucle non?

IVI a demandé un prise de sang pour le lundi 26, pour eux le 23 c’est un peu tôt. L’ordonnance est renouvelable, je ferai une prise de sang demain et une autre le 26 pour la forme. 

Quoi qu’il en soit demain ma main tremblera au moment d’ouvrir les résultats. Pourvu que…

TEC 9 en vue

Je n’ai pas beaucoup écrit sur la préparation de ce TEC, tout c’est bien passé.

Seul petit point négatif, pendant la ménopause sous décapeptyl, ma main droite s’est engourdie au point de ne plus sentir le bout de mes doigts et d’avoir du mal à fermer le point… J’en ai parlé à Hope pour savoir s’il y avait un lien ou s’il fallait que j’aille consulter mon médecin, mais il semblerait qu ce symptôme fasse partie des effets secondaires du traitement et à priori c’est assez long à se dissiper. D’ailleurs, à l’heure où je vous écris ma main droite fait des fautes de frappe 🙂 (pas facile de sentir les touches du clavier lol).

Mise à part ça, les patchs de villedot on bien fonctionné. Dernière écho avec Hope lundi 05 novembre: un peu d’adénomyose est revenue mais c’est jouable. J’ai quand même demandé s’il ne valait mieux pas annuler ce TEC, mais pour elle ça se tente, l’endomètre est très beau, bien épais.

Si ça ne marche pas, après ce TEC il me restera un embryon, et on verra pour traiter l’adénomyose plus en profondeur.

Alors oui ce n’est pas parfait, mais elle a noté mon utérus à 16 ou 17/20 🙂 alors que j’étais à 4 quand on s’est rencontrée (je ne pensais pas prendre une si mauvaise note lol).

C’est normalement ma dernière FIV (la 6ème) et je joue mon avant-dernière cartouche. Le transfert est prévue la 14 novembre et la prise de sang le 23 novembre.

Pour une fois Hope ne m’a pas demandé d’envisager un plan B et le 23 novembre 2017, c’est le jour où j’ai rencontré Hope pour la 1ère fois.

En espérant que ça me porte chance…

images (1)

En méno »pause »

Voilà un moment que je n’ai rien écrit…

2 raisons à cela, je suis dans une phase d’attente (côté PMA) et je suis débordée! (paradoxale non?)

Je suis sous ménopause artificielle depuis fin août, déjà 2 injections de Decapeptyl 3mg. Une écho est prévue lundi avec Hope pour programmer la 3ème injection. J’espère que se sera la dernière et que nous pourrons retourner en Espagne en Décembre ou en Janvier pour le transfert avec l’issue que tout le monde connait.

Au niveau des effets secondaires, je m’en sors bien, quelques bouffées de chaleur et sueurs la nuit, des crampes dans les mollets mais depuis quelques temps je me réveille avec des fourmis dans les mains et une perte de sensibilité, comme si mes doigts étaient « morts »… Je demanderai à Hope.

Et puis il y a un être qui m’a sorti la tête de l’eau, il me permet de mieux supporter les bébés des autres, d’avoir moi aussi un sujet de conversation. Il occupe tout mon temps libre et tout mon temps même quand j’en ai pas lol, c’est Obiwan, mon petit toutou. ça fait peut être ridicule à écrire, mais grâce à lui je n’ai plus le temps. Plus le temps de vous lire (mais je vais y remédier!), plus le temps de réfléchir (ça s’est bien)…

J’aime ses grandes oreilles, ses grosses papattes, sa petite tête de curieux. J’aime quand il est content de me voir rentrer le soir, quand il vient blottir son petit corps tout chaud contre mes jambes le soir devant la télé. J’aime nos sorties en forêt, j’aime aller à son cours d’éducation et le voir jouer avec les autres chiens. J’aime aussi sa tête de fou quand il voit sa gamelle arriver et je m’amuse de quelques unes de ses bêtises…

Une boule d’énergie et une boule d’amour qui demande toute mon attention. C’est couillon, mais il a libéré mon esprit des pensées négatives. Elles sont toujours là mes profondément enfouies, parfois je les sens resurgir, il me suffit alors de regarder mon chien et de lui tendre sa balle pour passer à autre chose.

20180911_170249