S-2 avant Hope

C’est toujours le cœur serré et les yeux embués que j’écris depuis mon dernier post.

Le malaise ne passe pas, l’angoisse et la peur m’envahissent régulièrement au point de devoir quitter mon beau frère et ma belle sœur lors de nos rdv familiaux, pour ne pas craquer devant eux.

La seule chose qui me fait tenir c’est ce rdv avec Hope dans 2 semaines, j’y ai mis tous mes espoirs. Tous les jours je regarde le calendrier et je recompte les jours pour voir si le temps n’avancerait un peu plus vite que prévu…

Je veux la voir pour envisager une 6ème FIV. Mais me suivra t’elle dans ce parcours? Un refus de sa part serait le coup de grâce pour moi. Il faut cependant que je l’envisage, une 6ème FIV est-ce bien sérieux? Pourtant je n’ai pas l’intention d’abandonner, je ne le conçois pas. L’attente me fait mal, la vie des autres me fait mal, mais je tiens à cet enfant plus que tout.

A toutes celles qui sont passées par ce 1er rdv avec Hope, et je sais que vous êtes nombreuses, à quoi dois-je m’attendre? Comment va se dérouler de 1er rdv?

Vos expériences me permettrons de continuer à espérer et d’attendre, peu-être, plus sereinement ce rdv…

J’ai remis de l’ordre dans mon classeur bien épais, si ce rdv pouvait avoir lieu maintenant… je suis prête…

Merci.

Publicités

Le premier jour du reste de ma vie…

Le titre fait un peu pompeux c’est vrai, mais c’est ce que j’ai ressenti à l’instant T. Une douleur tellement vive, le cœur brisé en mille morceaux, l’incompréhension, mais surtout la jalousie. Une jalousie qui aujourd’hui me rend malade et me fait me mourir de honte.

Je suis fatiguée, épuisée… Il est arrivé ce que je redoute depuis 7 ans.

La semaine dernière, j’ai raconté à une de mes collègues qui connait mon histoire, que j’avais fait un « cauchemar », ma belle sœur nous annonçait sa grossesse…

Samedi soir, est donc le 1er jour du reste de ma vie, mon beau-frère et ma belle-sœur sont passés… « On a essayé de vous le dire l’autre fois, mais M. est enceinte de 1 mois et 1/2 ». Cette phrase raisonne encore dans ma tête, je suis sous le choc, je ne dis rien. Mamour les félicite, je ne bouge pas. On change rapidement de sujet, ils s’en vont, mais le soir même c’est resto en famille, j’ai peur.

Je monte pleurer, mais je prends un second coup de poignard en plein cœur, je ne l’ai pas vu venir celui-là… Mamour qui me sort, « c’est une bonne nouvelle, tu ne vas pas commencer! »

Depuis, on ne se parle plus, je pleure, je ne dors pas, il m’ignore complètement, pas un câlin, pas un mot doux, rien. Il a continuer sa vie comme si je n’étais pas là. Je ne comprends pas.

Je ne crois pas avoir sombré pendant ces 7 ans de parcours, mais c’est le fond du trou et c’est ceux que j’aime qui m’y ont mis.

Ce matin, j’ai quitté la maison sans dire un mot, j’ai bloqué le numéro de Mamour, je veux l’ignorer comme il a fait avec moi, il a méprisé mes sentiments, ma peine, mon chagrin… Si je ne peux pas être naturelle devant lui, qui pourrait comprendre ou au moins m’écouter ou me consoler sans me juger???

Je ne comprends plus ma vie et je ne vois pas où elle va.

Le 23 nous avons rendez-vous avec Hope, mais là aussi après 5 FIV, je ne vois pas ce qu’elle va faire pour nous, j’ai peur de me faire jeter, ce serait le coup de grâce!

Enfin un objectif!

Suite à mon appel du 20 juin au cabinet du Dr HOPE, son secrétariat m’avait demandé de lui adresser un mail avec un résumé de mon parcours, j’avais été étonnée du fonctionnement mais pourquoi pas… Sans retour j’avais relancé quelques temps après et la secrétaire m’avait indiqué que j’aurai un retour avant le 20 juillet.

Aujourd’hui 21 juillet, toujours sans retour, j’appelle le cabinet, un peu stressée je l’avoue, même beaucoup, je me suis mise un telle pression que j’avais la boule au ventre… Une messagerie indique que le Dr HOPE ne travaille plus au cabinet et communique un autre numéro de téléphone.

Je raccroche et retente ma chance au nouveau numéro. La secrétaire décroche, j’explique ma situation et l’histoire du mail, me demande juste si je suis déjà venue et me propose un rendez-vous avec le Dr HOPE le 23 novembre prochain. C’est à peu près les délais que j’avais estimés dans ma petite tête grâce à mon expérience de la PMA, donc tout va bien lol.

Le seul truc, c’est que Mamour change de taf en octobre après 10 ans de boite et que je ne sais pas trop encore comment il va pouvoir se libérer…

Finalement mon mail n’a servi à rien (en tous cas pas à avoir un rdv), et à mon avis, l’ancien secrétariat ne prenait plus les rdv pour elle à cause du déménagement et le nouveau devait peut-être prendre le relais pour les rdv…

Bref j’ai rendez-vous le 23 novembre et enfin une date en ligne de mire sur mon calendrier!

téléchargement

 

Patience…

Bon, j’ai craqué, j’avais dit lundi, mais je viens d’appeler le cabinet du Docteur HOPE pour savoir quand j’aurai un retour à mon mail du 20 juin…

La secrétaire m’indique un retour avant le 20 juillet (ça pique!) et me précise que les rendez-vous ne sont pas avant septembre, je ne m’attendais pas à ce que ce soit si tôt lol, j’avais visé un rendez-vous pour la fin d’année, vers novembre.

Sinon, je n’ai toujours pas pris de décision par rapport à l’Espagne, ni ma Doc, maintenant je vais attendre le 20 juillet (au plus tard :))

téléchargement (1)

Dans l’impasse…

Le titre résume assez bien ma situation actuelle…

Jeudi dernier avait lieu le rdv téléphonique avec le médecin espagnol afin de débriefer des cette 5ème FIV ratée et des suites éventuelles. Je suis plutôt déçue de cet entretien, nous avons longtemps tourné autour du pot, il m’a posé beaucoup de questions sur mon état psychologique, mon ressenti et mes « ambitions/attentes », j’avais l’impression de passer un entretien et qu’il cherchait chez moi une faille… ça, c’était mon impression à la fin de l’entretien, et après réflexion ce que j’ai interprété comme une évaluation, n’était peut- être que de l’empathie…

Mais l’essentiel n’est pas là, mais bien qu’il me propose exactement le même protocole… Nous sommes allés en Espagne pour trouver une réponse concernant l’absence d’implantation, notre doc pensait que ça pouvait venir de nos embryons, puisque tout les autres examens n’ont fait ressortir aucune anomalie pouvant expliquer l’absence d’accroche.

Sur cette tentative nous avons eu 3 embryons à J6, dont un seul était « normal » suite à la biopsie. Il semblerait que ce score soit dans la norme puisque selon le médecin, généralement 2/3 des embryons présentent une anomalie génétique, impliquant soit une fausse couche soit ne s’implantant pas.

Conclusion, tout est normal encore, alors comment expliquer que sur 11 embryons aucun ne se soit accroché même un petit peu? Si je suis dans la norme j’aurai du avoir 3,6 grossesses! Et même si pour un embryon sein à J6 le taux de réussite est de 50%, ça fait 1,8 grossesses et pourtant rien, c’est bien que quelque chose cloche? Je ne peux pas être à chaque fois du mauvais côté de la barrière.

Le Doc n’a pas voulu se prononcer sur les précédentes tentatives, mais pour lui il n’y a pas de « contre-indication » à réessayer, j’ai toute mes chances, mais j’ai quand même du mal à y croire. Le problème aussi c’est que la clinique demande 7.000 € et que je suis à sec.

De toute façon, pour l’instant je ne vois pas l’intérêt de retenter ma chance en Espagne, puisqu’ils n’ont rien apporté de nouveau, mais il fallait tenter…

Si je suis dans les normes pourquoi ne pas réessayer en France? La sécu me donnerait elle une dérogation  pour financer une nouvelle FIV? Quoi qu’il arrive ça me coûtera moins cher donc à court terme c’est plus envisageable que l’Espagne.

En parallèle à tous ça, j’ai contacté le cabinet du Dr HOPE lundi dernier, avant de me donner un rdv la secrétaire m’a demandé de faire un mail en racontant mon parcours. Je n’ai pas encore eu de retour, je ne sais pas trop si je dois relancer ou si c’est trop tôt. Je ne veux pas paraître (déjà!) envahissante…

J’aurai pu contacter ma Doc qui me suit en France, mais je ne l’ai pas encore fait, j’ai un peu peur de sa réponse, elle avait mis autant d’espoir que moi en Espagne, car elle ne voyait plus comment nous aider ici…

Pour l’instant j’attends, je ne sais pas trop quoi faire d’autre.

téléchargement

La peur

Depuis l’échec de cette 5ème FIV, un nouveau sentiment a envahi mon cœur. La tristesse a disparu et a laissé place à la peur.

Je ne vois pas comment m’en sortir, je fouine sur Google, mais ne trouve aucune réponse, aucune solution. Qu’est-ce qu’on pourrait faire de différent la prochaine fois?

ça ne peut pas être simplement pas de chance, je n’y crois pas et je ne veux pas croire non plus que ce soit dans ma tête, que mon esprit ait le pouvoir de bloquer ma fertilité.

Ce n’est pas mon utérus, ce ne sont pas mes ovules, ce ne sont pas les zozos de Mamour, et à priori ce ne sont pas les embryons non plus, alors pourquoi? Pourquoi, je ne suis pas encore enceinte? Tout semble normal et pourtant…

J’ai un rendez-vous téléphonique jeudi avec le médecin qui me suit en Espagne, mais je ne vois pas se qu’on va pouvoir se dire, je n’ai qu’une seule question et malheureusement il n’y a aucune réponse, alors j’ai peur, peur de ne jamais y arriver, peur de finir ma vie seule, peur que nous soyons toujours un couple « à part » dans les réunions de famille, peur de faire pitié…

Je ne sais pas ce que nous allons faire, mais si je trouve une ouverture, je m’y engouffrerai, je tenterai tout ce qu’il y a à tenter mais je ne veux pas refaire la même chose.

Aujourd’hui je me sens comme condamnée , à subir et à prendre en pleine face le bonheur des autres, mais celui que j’appréhende le plus c’est celui de mes Belles-Sœurs, elles sont plus jeunes que moi. Une vient d’acheter une maison avec mon Beau-Frère, ils ont des situations stables, je ne vous fais pas un dessin, vous connaissez la suite logique…

On se voit chaque semaine et le jour où ça arrivera, je ne pourrai pas me réjouir, j’essaierai juste de ne pas pleurer (devant eux du moins). J’ai l’impression de vivre avec cette épée de Damoclès au dessus de la tête et hier mon cœur s’est serré. J’étais installée dans mon canapé à regarder un film, quand Mamour me tend son portable pour me montrer un SMS de son frère: « Bon vu que je l’ai dit à papa et maman, je te le dis aussi […] » Le message était assez long et je suis allée directement à la fin pour confirmer mes peurs, je n’ai pas trouvé ce que je cherchais et j’ai donc repris la lecture du message au début. Finalement il était ‘juste » tombé de moto. La moto et lui ont pris quelques coups, mais je me suis sentie soulagée, ma Belle-Sœur n’était pas enceinte, mon Beau-frère avait eu un accident. Dit comme ça je sais que c’est horrible, mais j’avais gagné du temps…

Je ne l’avais pas encore fait, mais je voulais vous remercier pour votre soutien depuis le dernier échec, je n’ai pas répondu à vos commentaires mais je les ai tous lus et ils ‘m’ont fait chaud au cœur, alors merci d’être là.

1200px-the_scream